FOOTBALL - DÉBUT DU PROCES DE BENZEMA DANS L'AFFAIRE DE LA SEXTAPE DE VALBUENA


20 octobre 2021

C’est une affaire qui avait fait grand bruit et qui avait bousculé le monde du ballon rond en 2015 : l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. 6 ans après, le procès de Karim Benzema s’ouvre ce mercredi. Le joueur de 33 ans sera jugé pendant trois jours au tribunal correctionnel de Versailles avec quatre autres prévenus pour leur participation dans cette affaire, dont la victime est donc l’ancien coéquipier de Benzema en sélection, Mathieu Valbuena, âgé aujourd’hui de 37 ans.

Karim Benzema est-il coupable d'une tentative de chantage à la sextape sur Matthieu Valbuena ? C’est la question à laquelle va tenter de répondre la justice et ce après des années de débats et de coups tordus.

Tout commence le 6 octobre 2015…

… ce soir-là, Benzema va voir Valbuena dans sa chambre lors d’un rassemblement des Bleus au centre d’entraînement de Clairefontaine. Ce dernier, explique à son coéquipier pouvoir lui « présenter quelqu’un de confiance », pour l’aider « à gérer » la possible publication d’une vidéo compromettante.

Après cette conservation, Benzema appelle son ami d’enfance Karim Zenati, un intermédiaire des maîtres chanteurs présumés. Au téléphone, les deux hommes, placés sur écoute, se moquent de Valbuena, Benzema prédisant qu’il va « se faire jeter des tomates » si la vidéo est publiée. « Nous on est là pour l’arranger, s’il ne veut pas, il se démerde avec les piranhas », lâche alors Karim Zenati, qui expliquera devant les enquêteurs seulement avoir voulu prévenir Valbuena de l’existence de cette vidéo. « Ils vont lui pisser dessus », répond Benzema qui, dans une autre conversation avec son ami qualifiera son coéquipier de « tarlouze » mais un qualificatif « amical », expliquera-t-il par la suite. Karim Zenati, « n’a nullement prêté son concours, en conscience, à un délit de chantage », explique à l’AFP son avocat Emmanuel Mercinier, qui espère que « le tribunal fera abstraction de la célébrité des protagonistes et de l’agitation médiatique qui s’ensuit ».

Qui est jugé ?

En clair, dans cette affaire, sont jugés les deux hommes à l'origine de ce scandale footballistique ; Axel Angot et Mustapha Zouaoui, des individus gravitant dans le milieu du football qui ont récupéré une vidéo intime de Valbuena. Cherchant à en tirer profit, ils entendent mettre la pression sur Valbuena pour monnayer la non-diffusion de la vidéo. Ainsi, ces deux hommes, ainsi que Karim Zenati et un quatrième suspect sont jugés au côté de Karim Benzema. 

Quels sont les risques encourus pour Benzema ?

La peine maximale, en théorie encourue par l’ancienne gloire de l’Olympique lyonnais, poursuivi pour complicité de tentative de chantage, est de cinq ans d’emprisonnement et 70 000 € d’amende. Reste à savoir maintenant si ce dernier sera présent à l'audience... étant donné qu'il a disputé un match de Ligue des champions en Ukraine hier ? Ces avocats, n'ont pas donné de réponse à l'Agence France Presse. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article