BAS LES MASQUES... EN EXTÉRIEUR !


17 juin 2021

Le mettre dans la rue, mais l’enlever en terrasse puis le remettre. L’enlever pour se moucher, pour boire, pour s’essuyer en période de fortes chaleurs, le changer quand il pleut trop dessus… bref le masque est certes devenu un véritable accessoire quotidien : autant à la mode que pénible ! Ainsi, tous ces gestes répétitifs, dont l’on fait des dizaines de fois dans la journée, vont commencer à disparaître, car oui, Jean Castex a bien et bel annoncé hier la levé du port du masque en extérieur. Alors attention, levée certes…

…mais à garder dans certaines conditions tout de même

Ainsi, il vous faudra garder le masque lors des regroupements, dans des lieux bondés, dans une file d'attente, sur les marchés ou encore dans les stades. Le masque restera également obligatoire dans les cours de récréation pour tous les élèves au-delà de 6 ans. Enfin, ça va de soi, le masque restera obligatoire dans les lieux clos, comme les commerces, les bureaux ou les transports.

Ne plus regarder sa montre !

Hormis l’annonce de la levée du port du masque en extérieur hier de la part du Premier ministre en sortie de conseil des ministres, ce dernier a aussi annoncé la fin du couvre-feu à compter de dimanche matin 6H. De ce fait, vous n’aurez plus à regarder votre montre toutes les demie-heures, chez vos amis, votre famille ou en ville quand approche l’heure du couvre-feu… . Néanmoins, le protocole édicté par le gouvernement pour la fête de la musique, lundi, reste de mise. Le couvre-feu était en vigueur depuis le mois d'octobre. 

Où est en la situation sanitaire et la circulation du virus en France ?

On imagine bien que si ces différentes levées de restrictions arrivent, c’est parce que la situation sanitaire s’améliore de jour en jour. En effet, la circulation du virus est au plus bas depuis le mois d'août 2020, c’est-à-dire qu’elle est en dessous du seuil des 5.000 cas par jour. Cette amélioration concerne l'ensemble du territoire métropolitain. Le taux d'incidence est inférieur à 50 sur 100.000 dans l'ensemble des départements. Idem en outre-mer, même si le chef du gouvernement indique de rester vigilant sur la situation en Guyane. 

Objectif estival ? 35 millions de vaccinés à la fin de l’été…

Alors que le cap des 30 millions de personnes ayant reçu une dose de vaccin a été franchi, il y a presque une semaine, le Premier ministre a fixé l'objectif de 35 millions de personnes complètement vaccinées à fin du mois d'août, et de 40 millions de primo-vaccinés à la rentrée. Le Premier ministre a également souhaité que 85% des plus de 50 ans, et des adultes souffrant de comorbidités, aient reçu au moins une injection à cet horizon.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article